Profil d'espèce

Bouleau flexible

Nom scientifique : Betula lenta
Taxonomie : Plantes vasculaires
Distribution : Ontario
Dernière évaluation du COSEPAC : avril 2006
Dernière désignation du COSEPAC : En voie de disparition
Statut de la LEP : Annexe 1, En voie de disparition


Recherche avancée

Liens rapides : | Description | Habitat | Biologie | Menaces | Protection | Initiatives de rétablissement | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Bouleau flexible

Description

Le bouleau flexible est un arbre de taille moyenne qui peut atteindre 25 m de hauteur. Ses feuilles sont entières et leurs bords sont dentés. Elles sont disposées en alternance sur le rameau. L’écorce, lisse et foncée, se divise avec l’âge en grandes plaques dont les bords ne s’enroulent pas, ce qui distingue cette espèce des autres bouleaux. Les petites fleurs mâles et femelles sont réunies en chatons distincts, mais présents sur un même arbre. Les chatons et les rameaux sont dépourvus de poils.

Haut de la page

Répartition et population

Le bouleau flexible se retrouve principalement dans l’est des États-Unis et compte une seule population dans la région adjacente de l’Ontario. Il est présent dans le sud du Maine, au New Hampshire, au Vermont, dans l’État de New York, en Pennsylvanie, dans l’est de l’Ohio ainsi que le long des Appalaches jusqu’au nord de l’Alabama et de la Georgie. Le Canada compte à l’heure actuelle une seule population de bouleaux flexibles dans la région du Niagara, à une distance de 50 à 70 km des populations les plus proches situées dans l’ouest de l’État de New York. Cette population se trouve à l’ouest de St. Catharines, près du lac Ontario, à l’embouchure des ruisseaux 15 Mile et 16 Mile. La population canadienne a connu un déclin de 72 % depuis la première mention de son effectif, en 1967. Il ne restait en 2005 que 14 des 50 arbres présents à l’époque.

Haut de la page

Habitat

Le bouleau flexible occupe généralement des sols humides bien drainés, mais il est également présent dans de minces sols rocheux ou à texture grossière. En Ontario, il pousse aux côtés de la pruche du Canada et de divers feuillus caractéristiques des terrains élevés, dont le chêne rouge, le chêne blanc et l’érable à sucre.

Haut de la page

Biologie

Le bouleau flexible peut atteindre l’âge de 200 ans ou même davantage. Chaque arbre produit à la fois des fleurs mâles et des fleurs femelles, portés sur des chatons distincts. Les individus isolés sont capables de produire des fruits. La floraison a lieu au printemps, avant l’apparition des feuilles. Le pollen et les graines, pourvues de petites ailes, sont dispersés par le vent. Les graines se développent durant l’été et sont disséminées vers la fin de l’automne ou en hiver. Elles ont besoin de lumière pour germer.

Haut de la page

Menaces

Le déboisement et la construction résidentielle ont eu des impacts directs sur l’habitat de la population canadienne, en déclin depuis 1967. L’habitat où l’espèce est actuellement présente est encerclé de toutes parts par des résidences, et seuls les versants escarpés du ruisseau 15 Mile et des ravins connexes sont encore couverts d’une forêt naturelle. Le déboisement a également eu pour effet indirect de rendre l’habitat restant plus sensible aux dommages dus aux tempêtes qui sévissent périodiquement au large du lac Ontario. Avec la diminution du couvert forestier, les vents violents ont un plus grand impact sur la végétation subsistante.

Haut de la page

Protection

Protection fédérale

L'espèces Bouleau flexible est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. De plus amples renseignements sur la LEP, y compris sur la façon dont elle protège les espèces individuelles, sont disponibles dans le document Loi sur les espèces en péril : un guide.

Le bouleau flexible n’est protégé par aucune loi provinciale en Ontario.

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Initiatives de rétablissement

État d'avancement de la planification du rétablissement

Programmes de rétablissement :

Nom : Programme de rétablissement du bouleau flexible (Betula lenta) au Canada
État d'avancement : Versions proposées affichées dans le Registre des espèces en péril

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

9 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

  • Évaluation et Rapport de situation du COSEPAC sur le Bouleau flexible (Betula lenta) au Canada (2006)

    Le bouleau flexible (Betula lenta) est un arbre de la famille des Bétulacées. Les feuilles sont simples et alternes, et leurs bords sont dentés. L’écorce est foncée et se divise en grandes plaques dont les bords ne s’enroulent pas, ce qui distingue l’espèce des autres bouleaux. Les rameaux et les chatons sont glabres. Les fleurs sont petites, réunies en chatons mâles et femelles distincts, mais présents sur un même arbre.

Sommaire de l'évaluation du COSEPAC

Énoncés de réaction

  • Énoncés de réaction - Bouleau flexible (2006)

    Il s’agit d’un arbre caduque largement répandu de l’est de l’Amérique du Nord où une seule petite population en Ontario est connue. Cette population a connu un déclin considérable au cours des quatre dernières décennies avec moins de 15 arbres à l’état sauvage. Son habitat est entouré de lotissements résidentiels, et la population fait face à un risque permanent en raison des tempêtes, de l’érosion ainsi que de la perte et de la dégradation de l’habitat.

Programmes de rétablissement

  • Programme de rétablissement du bouleau flexible (Betula lenta) au Canada (2016)

    Le ministre de l’Environnement est le ministre compétent en vertu de la LEP du bouleau flexible et a élaboré la composante fédérale (partie 1) du programme de rétablissement, conformément à l’article 37 de la LEP. Dans la mesure du possible, le programme de rétablissement a été préparé en collaboration avec le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, définie en vertu du paragraphe 39(1) de la LEP. L’article 44 de la LEP autorise le ministre à adopter en tout ou en partie un plan existant pour l’espèce si ce plan respecte les exigences de contenu imposées par la LEP au paragraphe 41(1) ou 41(2). La province de l’Ontario a dirigé l’élaboration du Programme de rétablissement du bouleau flexible joint au présent document (partie 2), en collaboration avec Environnement Canada. Le gouvernement de l’Ontario a également dirigé l’élaboration de la Déclaration du gouvernement jointe au présent document (partie 3). Cette déclaration est la réponse stratégique du gouvernement de l’Ontario au programme de rétablissement provincial; elle résume les mesures prioritaires que le gouvernement de l’Ontario entend prendre et soutenir.

Décrets

  • Décret accusant réception des évaluations faites conformément au paragraphe 23(1) de la Loi (2007) (2007)

    Le Décret accuse réception par la gouverneure en conseil des évaluations de la situation de 40 espèces sauvages effectuées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) en vertu de l'alinéa 15(1)a) et conformément au paragraphe 23(1) de la Loi sur les espèces en péril (LEP). La LEP vise à prévenir la disparition — de la planète ou du Canada seulement — des espèces sauvages, à permettre le rétablissement de celles qui, par suite de l'activité humaine, ont disparu du pays, sont en voie de disparition ou menacées, et à favoriser la gestion des espèces préoccupantes pour éviter qu'elles ne deviennent des espèces en voie de disparition ou menacées.
  • Décret modifiant l'annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril (2007)

    Sur recommandation de la ministre de l'Environnement et en vertu de l'article 27 de la Loi sur les espèces en péril, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil prend le Décret modifiant les annexes 1 à 3 de la Loi sur les espèces en péril, ci-après.

Rapports annuels du COSEPAC

  • Rapport annuel du COSEPAC - 2006 (2006)

    Le rapport annuel de 2006 présenté au Ministre de l'Environnement et au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada.

Documents de consultation

  • Consultation sur la modification de la liste des espèces de la Loi sur les espèces en péril Espèces terrestres: Décembre 2006 (2006)

    Le gouvernement du Canada a promulgué la Loi sur les espèces en péril (LEP), le 5 juin 2003 dans le cadre de sa stratégie sur les espèces en péril. L'annexe 1 de cette loi, appelée ici « liste de la LEP », énumère les espèces qui sont protégées en vertu de la loi. Les Canadiens sont invités à exprimer leur opinion concernant l'inscription à la liste de la LEP de toutes les espèces incluses dans ce document ou de certaines d'entre elles. Veuillez envoyer vos commentaires au plus tard : le 16 mars 2007 pour les espèces faisant l'objet de consultations normales; le 14 mars 2008 pour les espèces faisant l'objet de consultations prolongées.

Plans d'affichage des documents de rétablissement

  • Plan d’affichage des documents de rétablissement sur trois ans d’Environnement et Changement climatique Canada (2016)

    Le plan d’affichage des propositions de programmes de rétablissement et de plans de gestion sur trois ans d’Environnement et Changement climatique Canada identifie les espèces pour lesquelles des documents de rétablissement seront publiés à chaque exercice à partir de 2014-2015. La publication de ce plan sur trois ans dans le registre public des espèces en péril a pour but d’assurer la transparence à l’égard des partenaires, des intervenants et du public à propos des intentions d’Environnement et Changement climatique Canada en matière d’élaboration et d’affichage des propositions de programmes de rétablissement et de plans de gestion. Cependant, le nombre de documents et les espèces qui sont publiés pour une année donnée peuvent varier légèrement selon les circonstances. Dernière mise à jour, le 17 mars 2017