Profil d'espèce

Aster soyeux

Nom scientifique : Symphyotrichum sericeum
Autres noms/noms précédents : Virgulus sericeus
Taxonomie : Plantes vasculaires
Distribution : Manitoba, Ontario
Dernière évaluation du COSEPAC : mai 2000
Dernière désignation du COSEPAC : Menacée
Statut de la LEP : Annexe 1, Menacée


Recherche avancée

Liens rapides : | Photo | Description | Répartition et population | Habitat | Biologie | Menaces | Protection | Initiatives de rétablissement | Équipe de rétablissement | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Aster soyeux

Aster soyeux Photo 1

Haut de la page

Description

L'aster soyeux est une plante vivace, qui a plusieurs tiges mesurant de 30 à 70 cm de haut. Les feuilles sont recouvertes de poils argentés. Au bout des tiges se trouvent des fleurs violet à rose, composées de multiples têtes.

Haut de la page

Répartition et population

L'aster soyeux se trouve dans le centre de l'Amérique du Nord, du Manitoba au Texas. Le Canada représente la limite nord de son aire de répartition; on y trouve un total d'environ 6 500 tiges dans deux sites principaux et dans un certain nombre d'autres sites plus petits en Ontario et dans le sud-est du Manitoba.

Haut de la page

Habitat

L'aster soyeux pousse dans les sols calcaires (alcalins) bien drainés des prairies et des champs secs, les dépôts glaciaires de sable et de gravier, les berges sèches et les savanes parsemées de chênes.

Haut de la page

Biologie

L'aster soyeux fleurit du début d’août jusqu’à la mi-septembre. La pollinisation est accomplie par une variété d’insectes, mais probablement surtout par les abeilles. Le fruit se développe de trois à quatre semaines après la pollinisation. L'aster soyeux se reproduit principalement par l'entremise de graines, mais il peut aussi se propager par des rhizomes horizontaux sous la surface du sol. Bien que la production de graines soit naturellement basse, elle diminue durant les années de sécheresse. De plus, environ 30 p. 100 des graines peuvent être infestées de charançons (coléoptères), réduisant davantage la production de graines.

Haut de la page

Menaces

Les facteurs naturels qui limitent les populations d'aster soyeux ne sont pas bien connus, mais la répartition limitée et la faible quantité de graines produites sont raison de s'inquiéter. La perte d'habitat due aux activités humaines (aménagements résidentiels, utilisation à des fins récréatives, extraction de gravier, suppression des incendies, amélioration des pâturages et fenaison) ainsi qu'à l'invasion des prairies par des espèces introduites et par la végétation ligneuse sont considérés comme des facteurs limitants. De nombreuses petites populations le long des routes sont menacées par l'entretien de celles-ci.

Haut de la page

Protection

Protection fédérale

L'espèces Aster soyeux est protégée en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement fédéral. De plus amples renseignements sur la LEP, y compris sur la façon dont elle protège les espèces individuelles, sont disponibles dans le document Loi sur les espèces en péril : un guide.

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Initiatives de rétablissement

État d'avancement de la planification du rétablissement

Programmes de rétablissement :

Nom : Programme de rétablissement de l’aster soyeux (Symphyotrichum sericeum) au Canada
État d'avancement : Versions proposées affichées dans le Registre des espèces en péril

Haut de la page

Équipe de rétablissement

Équipe de rétablissement de l'aster soyeux de l'Ouest

  • Jennifer Chikoski - Président/Contact - Gouv. de l'Ontario
    Tél. : 807-475-1732  Téléc. : 807-473-3023  Envoyer un courriel
  • Hilary Gignac - Président/Contact - Gouv. de l'Ontario
    Tél. : 807-475-1276  Téléc. : 807-473-3023  Envoyer un courriel

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

2 enregistrement(s) trouvé(s).

Programmes de rétablissement

  • Programme de rétablissement de l’aster soyeux (Symphyotrichum sericeum) au Canada (2016)

    La ministre de l’Environnement est la ministre compétente pour le rétablissement de l’aster soyeux et a élaboré la composante fédérale (partie 1) du présent programme de rétablissement de l’espèce, conformément à l’article 37 de la LEP. Dans la mesure du possible, ce programme a été préparé en collaboration avec le gouvernement de l’Ontario et le gouvernement du Manitoba.

Plans d'affichage des documents de rétablissement

  • Plan d’affichage des documents de rétablissement sur trois ans d’Environnement et Changement climatique Canada (2016)

    Le plan d’affichage des propositions de programmes de rétablissement et de plans de gestion sur trois ans d’Environnement et Changement climatique Canada identifie les espèces pour lesquelles des documents de rétablissement seront publiés à chaque exercice à partir de 2014-2015. La publication de ce plan sur trois ans dans le registre public des espèces en péril a pour but d’assurer la transparence à l’égard des partenaires, des intervenants et du public à propos des intentions d’Environnement et Changement climatique Canada en matière d’élaboration et d’affichage des propositions de programmes de rétablissement et de plans de gestion. Cependant, le nombre de documents et les espèces qui sont publiés pour une année donnée peuvent varier légèrement selon les circonstances. Dernière mise à jour, le 31 mars 2017