Profil d'espèce

Grenadier de roche

Nom scientifique : Coryphaenoides rupestris
Taxonomie : Poissons
Distribution : Océan Arctique, Océan Atlantique
Dernière évaluation du COSEPAC : novembre 2008
Dernière désignation du COSEPAC : En voie de disparition
Statut de la LEP : Aucune annexe, Aucun statut

Les individus de cette espèce pourraient être protégés en vertu de l'annexe 1 de la LEP sous un autre nom. Pour plus d'information voir l'annexe 1, l'index des espèces de A à Z, ou le cas échéant, le tableau des espèces apparentées ci-dessous.


Recherche avancée

Liens rapides : | Protection | Programme national de rétablissement | Documents

Image de Grenadier de roche

Protection

Protection fédérale

Protection provinciale et territoriale

Pour savoir si cette espèce est protégée par des lois provinciales ou territoriales, consultez les sites web des provinces et territoires.

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

5 enregistrement(s) trouvé(s).

Rapports de situation du COSEPAC

Sommaire de l'évaluation du COSEPAC

  • Sommaire de l'évaluation du COSEPAC - Grenadier de roche (2009)

    Le Coryphaenoides rupestris, généralement connu sous le nom français « grenadier de roche » et sous le nom anglais « roundnose grenadier » (et plus rarement « rock grenadier »), appartient à la famille des Macrouridae ou grenadiers. Il se distingue des autres grenadiers de l’Atlantique Nord par son museau lisse et arrondi et sa tête comprimée relativement courte.

Énoncés de réaction

  • Énoncé de réaction - Grenadier de roche (2009)

    Les indices tirés de données de relevés des effectifs adultes démontrent un déclin de 98 % de 1978 à 1994 et un autre déclin de 1995 à 2003. Bien qu’une grande partie de la population vive à des profondeurs plus grandes que celles étudiées, ce qui ajoute des incertitudes à l’évaluation, cela constitue la meilleure information disponible pour évaluer le statut de l’espèce. L’espèce a une longue durée de vie (60 ans) et parvient tardivement à maturité (environ 10 ans), ce qui la rend vulnérable à la mortalité causée par les humains. Les prises commerciales étaient élevées dans les années 1960 et 1970, mais ont depuis connu un déclin, bien que la récolte ait toujours lieu.

Rapports annuels du COSEPAC

  • Rapport annuel du COSEPAC - 2009 (2009)

    Le rapport annuel de 2009 présenté au Ministre de l'Environnement et au Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada.

Documents de consultation

  • Grenadier de roche Consultations sur l’inscription en vertu de la Loi sur les espèces en péril (2015)

    La Loi sur les espèces en péril (LEP) du Canada garantit la protection juridique des espèces sauvages en péril afin de conserver la diversité biologique. Elle reconnaît également que tous les Canadiens ont un rôle à jouer dans la conservation des espèces sauvages. Avant de prendre une décision concernant l'ajout ou non du grenadier de roche (Coryphaenoides rupestris) à la Liste des espèces en péril, nous aimerions avoir votre opinion, vos commentaires et vos suggestions au sujet des impacts écologiques, culturels et économiques pouvant découler de l'inscription ou de la non-inscription de cette espèce en vertu de la LEP.