Profil d'espèce

Eider du Labrador

Nom scientifique : Camptorhynchus labradorius
Taxonomie : Oiseaux
Distribution : Québec, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse , Terre-Neuve-et-Labrador
Dernière évaluation du COSEPAC : mai 2000
Dernière désignation du COSEPAC : Disparue
Statut de la LEP : Aucune annexe, Aucun statut


Recherche avancée

Liens rapides : | Photo | Description | Habitat | Biologie | Raison de la disparition | Documents

Image de Eider du Labrador

Eider du Labrador Photo 1

Haut de la page

Description

L'Eider du Labrador était un oiseau de mer probablement apparenté aux autres espèces d'eiders, et avait un bec adapté pour manger les moules. L'adulte mâle avait une tête et un cou blancs, une ligne noire sur la couronne, un collier noir sur le bas du cou, des ailes blanches, un bec noir avec une tache jaune à la base, et un dos, une queue et des parties inférieures noirs. La femelle était très différente du male; elle était d'un brun-gris avec un menton et un cou blanchâtres, et la partie supérieure de la poitrine était tachetée de gris et de blanc.

Haut de la page

Répartition et population

La région utilisée par l'Eider du Labrador pour la reproduction était probablement le Labrador. Ce canard hivernait au sud jusqu'à la baie de Chesapeake. Le dernier Eider du Labrador vivant fut aperçu à Elmira, New York, en 1878.

Haut de la page

Habitat

L'habitat utilisé par l'Eider du Labrador est inconnu.

Haut de la page

Biologie

La biologie de l'Eider du Labrador est inconnue.

Haut de la page

Raison de la disparition

Les causes de la disparition de l'Eider du Labrador ne sont pas connues. Ce n'était pas un oiseau recherché pour sa chair, quoiqu'il était tout de même chassé pour procurer de la nourriture. Il est possible que le déclin de l'Eider du Labrador ait été relié au déclin des moules et autres crustacés survenu à mesure que la côte est devenait de plus en plus populeuse et polluée.

Haut de la page

Haut de la page

Documents

REMARQUE : Ce ne sont pas tous les rapports du COSEPAC qui sont actuellement disponibles dans le Registre public des espèces en péril. La plupart des rapports qui ne sont pas encore disponibles sont des rapports de situation pour des espèces évaluées par le COSEPAC avant mai 2002. Parmi les autres rapports du COSEPAC qui ne peuvent être consultés pour le moment, il y a ceux sur les espèces qui sont évaluées comme espèces disparues, espèces non en péril ou pour lesquelles des données sont insuffisantes. Dans l’intervalle, ils sont disponibles sur demande auprès du Secrétariat du COSEPAC.

0 enregistrement(s) trouvé(s).